Focus sur l’utilité d’un éclairage dans une activité commerciale

par Daniel

Le succès d’une activité commerciale passe par de nombreux détails. Bien sûr, la qualité du produit et le service client sont primordiaux. Mais il existe d’autres points à ne pas négliger pour mieux se démarquer de la concurrence. L’odeur, l’aspect sonore et l’apparence jouent aussi un rôle crucial. Cet article met l’accent sur l’éclairage.

Quelle est l’importance de l’éclairage dans un magasin ?

Selon certaines études, près de 80% des informations parvenaient à un individu par la vue. Ce sens reste ainsi le plus stimulé par l’être humain dans son environnement. Le professionnel œuvrant dans le domaine du commerce a bien compris cette notion. C’est pourquoi la plupart d’entre eux investissent dans le marketing visuel. Concrètement, cette stratégie consiste à bien aménager son point de vente de façon à capter l’intérêt des consommateurs. Pour cela, de nombreux facteurs sont considérés. Le système d’éclairage en fait partie. C’est un élément clé dans la conception d’une enseigne.

Au sein d’un magasin, l’éclairage occupe trois principaux postes. Premièrement, il y a l’éclairage général, qui a pour fonction d’optimiser la visibilité d’un local. Il sert aussi à garantir le confort visuel des acheteurs durant leur visite. Différents types d’éclairage général sont proposés sur le marché. Les plafonniers, les structures lumineuses suspendues, les appliques murales ou encore les dalles LED sont parmi les plus connus. Deuxièmement, on retrouve l’éclairage d’accentuation. Ce dernier permet de mettre en valeur les articles à vendre. Il s’agit ici d’attirer l’attention des prospects sur des produits spécifiques. Dans ce cas, les rails et les spots encastrés sont à privilégier. Enfin, pour séduire les passants dans la rue, l’éclairage de balisage est fortement recommandé. À cet effet, l’éclairage led enseigne extérieur constitue un excellent choix.

Les critères à considérer pour choisir l’éclairage idéal

Si le but est d’installer un éclairage performant, la première erreur à ne pas commettre, c’est de reproduire bêtement celui d’un autre point de vente. Effectivement, chaque filière a ses propres besoins. Ainsi, l’éclairage sélectionné doit être en adéquation avec son domaine d’activité. Par exemple, dans un magasin de prêt-à-porter, l’accent est mis sur la visibilité. Pour cela, on doit diffuser un flux lumineux approprié, tout en évitant d’altérer la couleur réelle des vêtements. En revanche, les professionnels œuvrant dans le domaine de la parfumerie privilégieront une atmosphère paisible. Pour les présentoirs et les vitrines, les lampes à forte intensité sont idéales. Pour ce qui est de l’éclairage général, le système éblouissant est à bannir.

En gros, quatre aspects sont à considérer afin d’optimiser l’éclairage de son local commercial. Il s’agit de l’efficacité lumineuse, l’indice de rendu de couleur ou IRC, la température de couleur et le taux d’éblouissement d’inconfort. En d’autres termes, il convient de traiter avec attention le design, l’ergonomie, ainsi que la performance technique. Par ailleurs, certaines boutiques ont l’opportunité de bénéficier d’une bonne exposition. Dans ce cas de figure, l’idéal est de mettre en place une technologie de détection de lumière à cellule photosensible. Ce dispositif vise à adapter, de manière automatique, l’intensité de l’éclairement selon les apports en lumière naturelle.

You may also like

Leave a Comment